école Notre Dame de Fondettes

ACTUALITES 2016/2017
CLASSE DE PETITE SECTION

CAHIER DE VIE N°3

Chers parents,

Cette semaine, nous avons fêté l’anniversaire de Simon qui a soufflé ses trois bougies. Avec sa maman, il avait cuisiné deux gâteaux, l’un avec des pépites de chocolat et l’autre était un marbré. Nous lui avons chanté « Joyeux anniversaire » puis nous l’avons applaudi. Nous avons mangé un morceau de chaque gâteau et c’était vraiment bon ! Nous avons également bu un bon verre de jus de fruits. Ensuite, la maîtresse nous a donné une boîte de smarties à manger à la maison. Nous remercions Simon ainsi que ses parents pour ce sympathique goûter d’anniversaire !


     





     

Voici le déroulement de la semaine :
  • Dans le domaine des rituels, nous avons terminé notre séquence sur les onomatopées. Lundi, après avoir choisi un ou deux objets dans les jouets de la classe, nous avons joué de la musique et nous avons identifié le bruit qu’ils font. Mardi, jeudi et vendredi, nous avons réalisé le dictionnaire des onomatopées. Nous avons collé les photos de chaque camarade puis la maîtresse a écrit à côté de chacune le bruit de chaque onomatopée à l’intérieur d’un nuage. Les affichages seront accrochés dans la salle de sieste afin que vous puissiez les regarder. Nous en avons conçus trois.

  • Dans le domaine des activités physiques, lundi, nous avons poursuivi notre séquence pour apprendre à courir vite. Nous avons joué au jeu « Monsieur l’ours réveille-toi, tu as bien trop dormi comme ça, réveille-toi au bout de 3 : 1, 2, 3 ! ». Nous avons formé une ronde et, au centre, un ou une camarade jouait le rôle d’un ours qui dort. La maîtresse disait « Monsieur l’ours réveille-toi, tu as bien trop dormi comme ça, réveille-toi au bout de 3 », puis, nous comptions ensemble jusqu’à trois. Dès lors, nous courrions très vite car l’ours se levait et nous poursuivait afin de nous attraper. Lorsqu’il attrapait un camarade, ce dernier devenait l’ours à son tour.






  • Mardi, nous avons joué à « l’agent et les autos ». Il y a eu deux parties dans ce jeu. Dans un premier temps, lorsque la maîtresse tapait dans ses mains, nous devions courir et si elle tapait une seconde fois, nous devions faire la statue. Dans un second temps, elle avait disposé plusieurs cerceaux au sol pour matérialiser des garages. Quand la maîtresse tapait une première fois dans ses mains, nous devions courir mais lorsqu’elle tapait une deuxième fois, nous devions rapidement nous diriger vers un garage. Jeudi, nous avons rejoué au jeu de l’ours. Vendredi, nous joué aux « bons petits chiens ». La maîtresse avait installé des cerceaux pour matérialiser les niches. Chacun était installé dans son cerceau et quand la maîtresse eut tapé dans mes mains, nous sommes sortis de notre cerceau et nous avons pris un objet à rapporter. Il ne fallait en prendre qu’un à la fois. Nous avons joué en demi-groupes.






Les ateliers de travail :

  1. Dans le domaine du langage oral, lundi, nous avons terminé notre séquence sur les règles de vie. Nous avons réalisé le tri des images sur les règles de vie dans un tableau divisé en deux parties. Chacune était représentée par un bonhomme content et un bonhomme triste. Nous avons effectué ce jeu seul car la maîtresse voulait savoir si nous avons bien compris les règles mises en place dans la classe.
  2. Dans le domaine du repérage spatial, mardi, nous avons débuté une séquence de travail qui va nous permettre de bien nous repérer dans les différents coins de la classe. Nous avons découvert les différents coins à partir d’images que nous avons décrites. Nous avons cherché ensemble le nom de chaque coin. Jeudi, nous avons repris les images une à une avec la maîtresse et nous devions identifier chacun d’eux en nous y déplaçant. La maîtresse a pris des photographies de chacun d’eux. Vendredi, nous avons découvert les photographies des coins, nous les avons reconnus et nommés, puis, nous nous sommes déplacés dans chacun d’eux au fur et à mesure.






  1. Dans le domaine des objets et des matières, lundi, nous avons déplacé des boules de cotillon à l’aide d’une pince à cornichon du plateau situé au milieu de la table à notre bol. Mardi, nous avons trié des grosses pâtes et des boules de cotillon à l’aide d’une pince à cornichons. Jeudi, nous avons manipulé des vis et des boulons de toutes les couleurs et de toutes tailles. Nous avons cherché la vis et le boulon allant ensemble puis nous avons vissé et dévissé. Plusieurs combinaisons étaient possibles et cette activité nous a permis de poursuivre le travail d’assouplissement de nos mains et de nos doigts. Vendredi, nous avons fabriqué un collier avec des grosses perles.
  2. Dans les domaines des arts plastiques et du langage écrit, lundi, nous avons terminé de réaliser nos étiquettes. Nous avons peint l’étiquette de notre prénom qui servira lorsque nous commencerons la lecture de l’initiale de notre prénom puis pour la lecture du prénom entier. Jeudi, nous avons cherché avec l’aide d’Amandine comment laisser l’empreinte de sa main dans la pâte à modeler. Nous avons tous cherché, expérimenté et nous avons expliqué à Amandine notre méthode. Elle nous aidait si nous avions des difficultés à travailler la pâte à modeler. Ensuite, elle reprenait nos idées et nous a expliqué les étapes pour le faire. Vendredi, nous avons refait cette activité mais nous devions la réaliser seul. Amandine validait ou non notre travail et apportait son aide si besoin. Ce travail préparatoire nous servira la semaine prochaine pour effectuer des travaux de peinture.

Cette semaine, nous avons appris une nouvelle comptine : « Mains en l’air »

Mains en l’air

Mains en l’air
Sur la tête
Aux épaules
Et en avant
Bras croisés
Sur les côtés
Moulinets
Et l’on se tait
Chut !!!

Nous vous souhaitons une bonne fin de week-end et à lundi pour la suite de nos aventures !