école Notre Dame de Fondettes

ACTUALITES 2018/2019
CLASSE DE TPS

CAHIER DE VIE OCT./NOV. 2018

BONJOUR AUTOMNE,

A nous, les bottes, l’imperméable, les ballades en forêt ; la cueillette des champignons ; la récolte des pommes et des poires ; le ramassage des pommes de pin, des feuilles jaunes, rouges, orange qui jalonnent le sol.
Maîtresse a débuté cette nouvelle saison par la visite des Vergers de Taillé.
Nous avons cuisiné ensemble des tartes aux pommes, dégusté des pommes crues et du jus de pommes. Nous nous sommes régalés !

Nous découvrons peu à peu cette saison au-travers d’albums :
La pomme rouge de Kazuo Iwamcira
J’aime les pommes de Marie Wabbes
Le petit hérisson partageur du Père Castor.

En Arts, nous avons décoré un pommier de pommes rouges, vertes et jaunes que maîtresse avait poinçonnées. Nous avons également collé des morceaux de feuilles de couleur que nous avons déchiré dans une pomme.

En Espace, nous travaillons autour des notions DEDANS et DEHORS. Nous l’abordons au-travers de jeux avec des cerceaux, nous-mêmes, doudou et des objets que nous devons placer à l’intérieur ou à l’extérieur du cerceau.
Ensuite, nous jouons sur table en plaçant des jetons, des bouchons, des cubes… dans une pomme dessinée. Une fois la notion acquise, nous avons collé des gommettes dans la pomme.
Pour la notion à l’extérieur de, nous mettons des objets autour de la pomme. La maîtresse nous guide en nous demandant de les placer comme elle sur des points rouges décimés autour de la pomme. Ensuite, nous les placerons sans les points tout autour de la pomme. Une fois la notion acquise, nous placerons des gommettes autour de la pomme.

Le matin, nous manipulons des ateliers Montessori comme les moyens et nous aimons cela. Nous apprenons à attendre et à ranger l’atelier même si cela n’est pas toujours facile.


Alban réalise un grand puzzle


Arthur regarde un livre et invente une histoire


Alice réalise un collier de boutons


Alice construit une tour de lego


Juliette fait le ménage

Arthur fait un puzzle en s’aidant du modèle

Le vendredi 5 octobre, sous un soleil radieux, nous sommes partis à la découverte du bois de l’école. Nous devions ramasser des trésors dans le but de confectionner un décor automnal après les vacances









Après notre belle célébration de rentrée qui a eu lieu le samedi 29 septembre, le Père Fortin est venu nous rencontrer et discuter avec nous.





Julyan a été baptisé le dimanche 14 octobre et Maîtresse nous a expliqué comment on devient « Enfant de Dieu ».

Bonnes vacances de La Toussaint





Après de belles vacances ensoleillées, nous avons découvert une classe décorée aux couleurs d’automne.





Nous avons également accueilli une stagiaire Elodie qui vient apprendre le métier d’ASEM.

Nous avons apporté à Maîtresse Marie des trésors d’automne que nous avons ramassé lors de nos promenades avec nos parents.
Tous les jours, nous travaillons en langage  sur l’apprentissage de tous ces trésors. Nous découvrons de nouveaux mots et l’écriture de ces trésors. En effet, nous ne savons pas lire mais nous photographions le mot en le prenant et en le plaçant sous le bon trésor. La maîtresse prononce le mot, nous donne l’étiquette et nous la plaçons. Nous travaillons comme les MS et nous aimons cela. Nous associons également l’objet réel à son image.









En atelier langage, nous travaillons d’abord en grand groupe puis en petit groupe.
En Graphisme, nous apprenons à laisser notre empreinte à l’aide de différents outils : le ballon de baudruche, une feuille de papier froissée, notre main.





Nous travaillons également notre pince crocodile en vue de la tenue d’un crayon avec un jeu de manipulation de pinces à linge. Nous devons accrocher des pinces à linge sur le haut d’une assiette afin de représenter les cheveux du clown ou du bonhomme, la crinière du lion ou les poils du chat. Parfois, nos pinces à linge représentent la barbe !













 

Nous travaillons notre poignet avec de la pâte à modeler et des outils comme le rouleau à pâtisserie, des roulettes à pizza, des couteaux.












Peindre sa main et l’appliquer sur une feuille permet de laisser une trace, c’est le début de l’écriture. Nous avons donc créé avec notre main peinte les pics du hérisson.









 

En Arts plastiques, nous fabriquons un décor d’automne dans la boîte de camembert avec les trésors que nous avons ramassé dans le bois de l’école et pendant nos vacances.

Nous avons également découvert une nouvelle matière à manipuler : le plastiroc. Cela ressemble à de la pâte à modeler et nous fabriquons le corps de l’escargot.





































Peignons la boîte de camembert

Voici le résultat final !

Nous avons choisi nos feuilles, notre pomme de pin et les emplacements de différents éléments. Elodie a ensuite fait le montage avec de la colle très chaude.

En Sciences,  Maîtresse Marie nous a invité à réaliser une expérience intitulée L’automne et les feuilles mortes.
Etape 1 :
Avant les vacances, nous avons observé et photographié 4 arbres de la cour.
Au retour des vacances, nous sommes retournés voir ces 4 arbres ; nous les avons observés, décrits et pris en photo.
Nous avons comparé les deux séries de photos et pointé les différences.









 

Ce même jour, chaussés de nos bottes, nous nous sommes rendus dans le bois pour faire des observations et des constatations. Certains arbres ont des feuilles qui sont devenues rouges. Il n ‘y a plus de noix dans les noyers, les cyclamens ont presque tous disparus. La mousse a recouvert le sol près du sapin et le sol est plus humide.













Etape 2 :
Jeudi  15, Maîtresse nous a posé plusieurs questions les unes après les autres :

  • Pourquoi Célia a-t-elle ramassé une grosse partie des feuilles tombées dans la cour ?

Pour qu’on ne glisse pas dans la cour si on court ou si on joue au foot ou si on fait du vélo ou de la trottinette.

  • Que se passerait-il aux feuilles si personne ne ramassait les feuilles ?

Elles pourrissent.

  • Comment faire disparaître les feuilles ?

On pourrait les mettre au chaud dans la classe ou les écraser dehors.

Pour mettre en œuvre nos idées, la maîtresse a suggéré de ramasser des feuilles et de les mettre dans des sacs poubelles. Il y a donc deux sacs placés dans notre classe et deux placés dans le garage à vélos ; l’un des deux sacs est ouvert, l’autre est fermé.
Nous avons également mis des feuilles dans le composteur de l’école et fait un tas de feuilles près de celui-ci.
Maintenant il ne nous reste plus qu’à attendre.

Ramassage des feuilles dans la cour

Dépôt des feuilles et des sacs :


Dans le composteur


Dans le garage à vélos


Un tas de feuilles


Dans la classe

Etape 3 : Nos premières observations
Au bout d’une semaine, les feuilles contenues, dans les sacs ouverts dans la classe et dans le garage à vélo, sont sèches.
Celles placées aux mêmes endroits mais dans des sacs fermés, sont humides, molles et cela ne sent pas très bon.
Les feuilles placées dans le compost sont marrons et humides. Celles posées au sol à côté sont marrons et humides.

Dernière semaine de novembre :
Les feuilles contenues dans les sacs fermés sont de plus en plus marrons, humides et cela ne sent pas très bon.
Les feuilles contenues dans les sacs ouverts sont sèches et se cassent si on y touche.
Les feuilles dans le compost sont très humides. Celles posées au sol sont très humides et le tas est tout petit à cause de l’eau tombée.

En découverte du monde, la maîtresse nous a présenté un cube et une sphère. Quand nous avons vu la sphère, nous l’avons tout de suite nommé « balle » ; une balle pour faire du foot ou du tennis et elle roule.
Le cube ressemble à celui de la Tour Rose mais en bleu.
Puis elle nous a montré un carré qui est un côté du cube et un rond, un disque ou un cercle.
Nous avons manipulé le vocabulaire de ces deux formes géométriques afin de les retenir.
Elle nous a demandé de construire quelque chose avec tous ces ronds et ces carrés. Au départ, chacun a construit quelque chose de son côté, Juliette a même remarqué que le rond pouvait rouler.
Ensuite, tous les cinq ont décidé de construire une grande route pour les animaux en mettant les carrés les uns à côté des autres puis les ronds.